Publisher's Note

md

Transport Ministers from Africa and Middle East met in August 2017, during the Regional Ministerial Conference on Aviation Security in Africa and the Middle East held in Egypt, and adopted a Roadmap to foster Aviation Security in the regions. The Security Roadmap is expected to strengthen the implementation of ICAO's unfolding Global Aviation Security Plan (GASeP) in these regions, especially the activities of Africa's Regional Aviation Security Facilitation Group (RASFALG-AFI).

The Ministers have identified six priority areas for action, namely to enhance risk awareness and assessment, develop security culture, develop human capability in aviation security, as well as improve technological resources and encourage innovation. They also include improvement of oversight and quality control, as well as increasing regional cooperation and support.

These priorities reflect Africa's current and emerging security challenges, some of which are worsened by insider threats and other lapses such as lack of perimeter fencing reported at some airports. The evolving issues on cybersecurity are equally of notable concern. Moreover, it is disturbing that many African airports have not attained recommended certification to improve their overall security and safety, etc.

We, therefore, commend the Nigerian Government's resolve in achieving the recent certification of the Mohammed International Airport, Lagos. We equally applaud other African States that have prioritized airport certification, and urge States to ensure the recommended certification of more airports to boost security and other benefits as the continent's traffic and related activities increase.

In the same vein, airlines and other aviation sub-sectors must remain proactive to improve overall security. It is heartening that over the next few months, industry gatherings by IATA, ACI-Africa and AFRAA, etc. would review Africa's security challenges. Thus, African Governments should strengthen partnership with industry to effectively implement ICAO's GASeP and No Country Left Behind programmes, which will engender confidence among air travellers and investors in Africa.

The current edition of the Aviation & Allied Business Journal focuses on policy and regulation, with articles on ICAO Secretary General, Dr. Fang Liu, Africa's air services agreements, and recent industry events on security and environment. There is also a special focus on Overland Airways 15th Anniversary.

 

Thank you.

 

captsign

CAPT. ED. BOYO

Les Ministres des transports de l'Afrique et du Moyen-Orient se sont réunis en août 2017 lors de la Conférence ministérielle régionale sur la sûreté de l'aviation en Afrique et au Moyen-Orient qui s'est tenue en Égypte, et ont adopté une Feuille de route pour promouvoir la sûreté de l'aviation dans ces régions. La Feuille de route  sur la sûreté devrait renforcer la mise en œuvre du Plan  mondial de l'OACI pour la sûreté de l'aviation  (GASeP) qui est en train de se dérouler dans ces régions, spécialement les activités  du Groupe régional AFI   pour la sûreté de l'aviation et la facilitation  (RASFALG-AFI).

Les Ministres ont identifié six domaines d'actions prioritairesà savoir : améliorer la sensibilisation au risque, développer la culture de la sûreté, développer les capacités humaines dans le domaine de la sûreté, ainsi qu'améliorer les ressources technologiques et encourager l'innovation. A quoi il faut ajouter l'amélioration de la supervision et du contrôle de la qualité, ainsi que  l'augmentation de la coopération et de l'assistance régionales.

Ces priorités traduisent les défis de sûreté actuels et émergents de l'Afrique, dont certains sont empirés par les menaces de l'intérieur, et d'autres manquements,  telle que l'absence de clôture signalée à certains aéroports. Les questions en évolution sur la cybersûreté constituent également une sérieuse préoccupation. De plus il est étonnant que de nombreux aéroports africains n'aient pas atteint la certification recommandée pour améliorer leur sûreté et leur sécurité d'une manière générale,etc.

Nous félicitons donc le Gouvernement du Nigéria pour avoir réalisé récemment la certification de l'Aéroport international MurtalaMuhammed de Lagos. Nous applaudissons également les autres États africains qui ont accordé la priorité à la certification des aéroports, et demandons instamment aux États d'assurer la certification recommandée d'un plus grand nombre d'aéroports  pour relancer la sûreté et d'autres avantages à mesure que le trafic du continent et les activités connexes augmentent.

Dans la même ligne de pensée, les compagnies aériennes et d'autres sous-secteurs de l'aviation doivent rester proactifs pour améliorer la sûreté au niveau mondial.. Il est encourageant de savoir qu'au cours des prochains mois, les réunions de l'industrie organisées par l'IATA, ACI-Afrique et l'AFRAA, etc. passeront en revue les défis de sûreté de l'Afrique. Ainsi, les gouvernements africains devraient renforcer le partenariat avec l'industrie pour mettre en œuvre efficacement les programmes GASeP et " Aucun pays laissé de côté " de l'OACI, qui redonneront confiance aux voyageurs aériens et aux investisseurs en Afrique.

La présente édition du Journal Aviation and Allied Business met l'accent sur la politique et la règlementation, avec des articles sur la Secrétaire Générale de l'OACI, Mme Fang Liu,  les accords de services aériens de l'Afrique et les récents événements de l'industrie sur la sûreté et l'environnement. Un accent spécial a également été mis sur le 15ème anniversaire d'Overland Airways.

 

Je vous remercie.


 

 

captsign

CAPT. ED. BOYO